FAQ

VIVRE >

Voici les réponses à vos questions sur les bleuets sauvages, leurs bienfaits pour la santé, leur valeur nutritive et les points de vente.

Découvrez pourquoi les bleuets sauvages sont tout simplement meilleurs

Où les bleuets sauvages poussent-ils?

Les bleuets sauvages sont dans leur élément dans les sols glaciaires et le climat nordique d’une région surnommée le « royaume du bleuet sauvage », formé des provinces de l’Atlantique, du Québec et du Maine.

Les bleuets sauvages sont l’une des trois seules baies indigènes de l’Amérique du Nord— et les autres?

À l’instar des petites baies bleues, les raisins Concord et les canneberges y poussent à l’état naturel depuis des milliers d’années.

Comment les bleuets sauvages sont-ils récoltés?

Les bleuets sauvages sont souvent récoltés de façon traditionnelle, à la main, à l’aide de râteaux utilisés depuis des générations. Dans les heures qui suivent la cueillette, les baies sont triées, nettoyées et transformées à l’aide d’une technologie de pointe pour préserver leur saveur, leur qualité et leurs propriétés antioxydantes.

En quoi les bleuets sauvages sont-ils différents des bleuets cultivés?

Les bleuets sauvages (vaccinium angustifolium) présentent de nombreuses caractéristiques qui les distinguent des variétés cultivées. Contrairement aux bleuets cultivés (en corymbes), les bleuets sauvages (nains) ne poussent pas sur des plants semés par l’homme. Ils se répandent à l’aide de rhizomes (tiges souterraines) qui donnent naissance à de nouvelles racines et tiges. Les champs et les landes de bleuets sauvages contiennent différentes variétés, ce qui explique les variations de couleur, de taille et de goût qui caractérisent les récoltes. Les producteurs de bleuets sauvages ont recours à différentes techniques modernes de gestion des récoltes pour bien prendre soin de leurs champs et favoriser la croissance.

Voici d’autres éléments qui distinguent les bleuets sauvages des bleuets cultivés:

  • Propriétés antioxydantes : Les bleuets sauvages contiennent plus d’anthocyane, un puissant antioxydant, et présentent une capacité antioxydante par portion supérieure à celle des bleuets cultivés.
  • Goût : Les bleuets sauvages présentent un goût plus prononcé, sucré et acidulé que les bleuets cultivés.
  • Taille : Les bleuets sauvages sont naturellement plus petits et compacts (ils contiennent moins d’eau) que les variétés cultivées, ce qui donne plus de bleuets par kilogramme.
  • Utilisation : Les bleuets sauvages conservent leur forme, leur texture et leur couleur lorsqu’ils sont cuisinés et soumis à différents procédés industriels. Ils se congèlent aussi très bien : les bleuets sauvages surgelés à l’unité conservent leurs qualités pendant plus de deux ans.

Bleuets sauvages et santé

Quel est le rôle des antioxydants?

Les cellules de notre corps luttent sans relâche contre les radicaux libres, des molécules d’oxygène instables associées au cancer, aux maladies du cœur et aux effets du vieillissement. Naturellement présents dans les fruits et les légumes, les antioxydants viennent à notre secours en neutralisant les radicaux libres pour nous garder en bonne santé.

Comment la teneur en antioxydants est-elle mesurée?

On utilise la mesure de la capacité d’absorption des radicaux oxygénés (méthode ORAC), élaborée par Guihua Cao, chercheur au U.S. Department of Agriculture, pour établir la capacité antioxydante d’un aliment. Le Département de sciences alimentaires de l’Université Cornell a réalisé récemment une percée dans la mesure de l’activité antioxydante cellulaire en mettant au point l’essai CAA (Cellular Antioxidant Activity).

Les tests réalisés selon la méthode ORAC et d’autres études en laboratoire montrent que le bleuet sauvage est l’un des fruits les plus riches en antioxydants.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement?

Une portion de 125 ml (½ tasse) de bleuets sauvages contient plus d’antioxydants nécessaires pour lutter contre le cancer, les maladies du cœur, la perte de mémoire à court terme et d’autres effets liés au vieillissement que beaucoup d’autres fruits et légumes.

Qu’est-ce que l’anthocyane et pourquoi est-elle importante?

L’anthocyane est un puissant antioxydant qui confère la riche couleur bleue ou rouge à des fruits comme le bleuet sauvage. Elle aurait des vertus protectrices contre le vieillissement du cerveau et favoriserait la santé des yeux. En plus de réduire la fatigue oculaire et d’améliorer la vision nocturne, l’anthocyane présente en abondance dans les bleuets sauvages retient l’attention des scientifiques, car elle aurait la capacité de prévenir la dégénérescence maculaire, la principale cause de cécité chez les personnes de plus de 65 ans.

Comment les bleuets sauvages contribuent-ils à réduire les effets du vieillissement?

Dans la première étude du genre menée sur des sujets humains, des chercheurs ont démontré que les bleuets sauvages riches en anthocyane ont un effet important protecteur sur la mémoire. L’étude, dirigée par le Dr Robert Kriforian de l’Université de Cincinnati, a montré qu’une diète riche en bleuets sauvages améliore la mémoire et l’humeur chez des personnes âgées qui commencent à subir des pertes de mémoire. (Journal of Agricultural and Food Chemistry, 2010, vol. 58, p. 3996-4000)

Quel rôle les bleuets sauvages pourraient-ils jouer dans la prévention du cancer?

Des études menées par Mary Ann Lila Smith, Ph. D, du Département des ressources naturelles et des sciences environnementales de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign, montrent que les composés présents dans les bleuets sauvages pourraient être des inhibiteurs efficaces des étapes d’initiation et de promotion dans le développement du cancer. (Journal of Food Science, vol. 65, no 2, 2000)

Les bleuets sauvages peuvent-ils aider à protéger contre les infections urinaires?

Oui. Au centre de recherche sur la canneberge et le bleuet de l’Université Rutgers, Amy Howell, Ph. D., a montré que les bleuets, tout comme les canneberges, contiennent des composés qui empêchent la bactérie responsable des infections urinaires de se fixer à la paroi de la vessie. (New England Journal of Medicine, 9 octobre 1998, vol. 339, no 15)

Bleuets sauvages et alimentation

Pourquoi entend-on abondamment parler de l’importance de consommer des aliments colorés, comme les bleuets?

Des études scientifiques montrent les bienfaits pour la santé des composés phytochimiques qui confèrent leur couleur aux fruits et aux légumes.

Un nouvel ouvrage, intitulé The Color Code, explore la puissante corrélation entre la couleur des aliments et une santé optimale. Selon James A. Joseph, Ph. D., un des auteurs de l’ouvrage, « l’ajout de fruits et légumes colorés à son alimentation quotidienne est peut-être l’une des stratégies de défense les plus efficaces contre de nombreuses maladies comme le cancer, les maladies du cœur et la démence ».

Le bleuet sauvage est un aliment « riche en nutriment ». Qu’est-ce que cela signifie?

Comptant seulement 80 calories par portion de 250 ml (une tasse), les bleuets sauvages fournissent une grande quantité de nutriments pour chaque calorie consommée. C’est ce qui en fait un aliment riche en nutriments à consommer quotidiennement.

Quelles sont les recommandations du Guide alimentaire canadien pour manger sainement?

Le Guide alimentaire canadien recommande clairement de consommer plus de fruits et de légumes au quotidien. Selon l’âge et le sexe, il faut viser de quatre à dix portions de fruits et de légumes par jour. Une portion de bleuets sauvages correspond à seulement 125 ml (½ tasse).

Les petits fruits surgelés sont-ils aussi nutritifs que les petits fruits frais?

Les fruits et légumes surgelés sont au moins aussi bons pour la santé que leur version fraîche, et certains pourraient même conserver leur valeur nutritive plus longtemps. C’est une excellente nouvelle pour les bleuets sauvages, qui se prêtent exceptionnellement bien à la congélation.

Disponibilité des bleuets sauvages

Où et quand puis-je me procurer des bleuets sauvages?

Les bleuets sauvages sont disponibles toute l’année. Vous pouvez vous procurer des bleuets frais, surgelés, séchés, en conserve et en pot à votre épicerie. Ils sont également commercialisés sous forme concentrée ou extrudée, en purée et en poudre.

Les ours aiment les bleuets sauvages. Voir annonce publicitaire (en anglais seulement)